INTERNAT

BREST

Association des internes de Psychiatrie de Brest

Président(e) : Valentin Buffiere Ribot

Site web / page Facebook :page facebook

Contacter l’asso locale : bureau.internat.psy.finistere@gmail.com 

Présentation de la région par le référent : 

Première agglomération de l’ouest breton et seconde de Bretagne, Brest est avant tout une
ville à taille humaine. Riche d’une histoire forte et d’un patrimoine architectural marqué par
la guerre, Brest est aujourd’hui une ville moderne où il fait bon vivre. Ouverte sur la rade, à
quelques dizaines de minutes de l’océan mais aussi de vastes plaines et de monts, Brest
rassemble les avantages d’une ville ouverte sur le monde tout en ayant su conserver son
capital culturel breton.
Transports : La ville se parcourt à pied, en Bus ou en tram. Le vélo est en pleine expansion
dans cette ville. Le site de Bohars (hôpital psychiatrique principal) est accessible par piste
cyclable. L’aéroport situé à 10 minutes de Brest (Guipavas) est très bien desservi (Air
France, Ryan air, Easy jet, Transavia …). Le train permet de rejoindre Rennes en 2h15 et
paris en 4h00.
Les avantages pratiques de Brest pour l’internat :
Accessibilité :
Etre interne à Brest, c’est avoir la plupart des lieux de stages à proximité ! Que vous
souhaitiez vous poser ou bouger dans la région, les deux sont possibles !
Les lieux de stages (hôpitaux, extra) sont urbains ou péri urbains et facilement accessibles.
Morlaix est situé à 35 minutes en voiture de Brest. Pour Quimper comptez 50 minutes de
route pour découvrir cette ville pleine de charme, capitale du sud Finistère. Lorient est plus
éloignée avec 1h30 de route. Il est tout à fait possible de réaliser l’intégralité de sa maquette
sur Brest même ou à proximité.
Facilité de logements :
L’immobilier à Brest est encore abordable, voire peu cher. Cependant une forte pression
étudiante se fait sentir depuis quelques années.
Il est possible de loger à l’internat de Bohars, de Morlaix, de Quimper et de Lorient.

Des sites emblématiques d’une ouverture d’esprit :
La psychiatrie Brestoise s’inscrit dans une approche intégrative. Brest dispose d’un centre
autisme, d’une filière dépression résistante, d’une unité de recherche, d’un hôpital

d’instruction des armées, d’une unité pour jeunes adultes suicidant, d’une maison d’arrêt
mais également d’un périphérique de psychiatrie institutionnelle.

Nom : Pr WALTER MICHEL

Mail :michel.walter@chu-brest.fr

Téléphone : non renseigné

Le DES de psy à Brest :
L’arrivée dans le DES se fait en intra hospitalier. Une fois le premier semestre validé, de
nombreux stages d’extra s’ouvrent à vous. Dès la phase d’approfondissement tous les lieux
de stages sont accessibles.
Les cours sont variés, libres de choix, et représentent la pluralité des approches théoriques
présentes ici. Trois séminaires sont obligatoires : psychiatrie générale (1 ère année),
psychopharmacologie (1ere et 2 ème année), Pédopsychiatrie (1 ère ou 2 ème année).
Liste des séminaires optionnels :
- Module clinique : Anorexie mentale, Séminaire clinique de Psychiatrie du
Sujet Agé, Psychoses débutantes (détection et interventions précoces),
Introduction aux auteurs dit classiques en pédopsychiatrie, Psychiatrie de
liaison, Urgences médico-psychologiques et psychotraumatisme, La personne
en crise suicidaire.
- Module psychopathologie / psychothérapie : Introduction aux TCC, La Folie
en question, Lecture de Freud, Introduction aux nouvelles thérapies,
Approche psychanalytique des addictions, psychothérapie institutionnelle,
Médecine et littérature, Approche systémique (couples et familles),
Approfondissement en addictologie
- Module thérapeutique : Introduction aux soins de Réhabilitation
Psychosociale, Psychiatrie légale

Une formation ouverte dans la différence :
Brest est encore un de ces rares lieux où la différence des approches théoriques se côtoie
tous les jours dans le respect et la complémentarité. Toutes les grandes approches sont
représentées ici : approches cognitivistes, psychanalytiques, neuro biologiques mais
également institutionnelles. Chaque semestre voit également arriver des internes d’autres
spécialités en hors filière, ce brassage est l’occasion d’enrichir notre pratique et d’échanger
sur nos valeurs et approches. Les cours (séminaires) sont variés et permettent de suivre un
cursus très personnalisé. Le hors filière est possible et optionnel à votre choix.
��Un rythme de travail respecté :

Être interne à Brest c’est aussi avoir tous ses repos de sécurité. Les lissages sont respectés.
Les demi-journées de temps personnel ainsi que de formation sont prises en compte. Les
astreintes du samedi matin sont mutualisées par secteurs en intra. Le rythme des gardes est
en général modulable à vos envies/besoins.
��L’intra hospitalier à Brest et dans ses périphériques :
● HOPITAL DE BOHARS : l’intra est divisé en unités d’hospitalisations en 4 secteurs.
Le site dispose entre autre d’une unité de recherche INSERM ainsi que
d’équipements de rTMS. La pédopsychiatrie dispose d’une unité d’hospitalisation
ainsi que d’un hôpital de jour. Une ligne de garde est continuellement ouverte sur
site.
● CAVALE BLANCHE : La Cavale Blanche est l’hôpital principal de Brest sur le plan
somatique. Il dispose d’une véritable unité d’urgences psychiatriques (site de garde)
mais également d’un UHCD psychiatrique dédié. En journée une équipe de
psychiatrie de liaison mais également d’addictologie intervient dans les différents
services de médecine. Les gardes d’urgence sont particulièrement intéressantes et
formatrices, l’équipe infirmière est d’une qualité remarquable.
● EXTRA DE BOHARS : CMP et CATTP mais également Maison d’arrêt sans compter
les extra de pédo psychiatrie, les extra vous permettront d’appréhender une clinique
tournée sur la ville.
● HOPITAL D’INSTRUCTION DES ARMEES : L’HIA prend en charge des militaires
mais également des civils. Un poste est ouvert au DES chaque semestre. Un des
points forts en est l’expertise du psycho traumatisme/ESPT.
● LANDERNEAU : Périphérique de Brest, ce petit hôpital régional fait vivre depuis plus
de 40 ans la psychiatrie institutionnelle. La prise en charge est particulière avec des
infirmiers « référents» présent tout au long de la prise en charge hospitalière et
ambulatoire. Le stage mêle intra et CMP.
● MORLAIX : un à trois poste d’interne par semestre y est ouvert en intra hospitalier
(psychiatrie adulte, pédopsychiatrie, addictologie). Possibilité de logement à l’internat
de Morlaix.
● QUIMPER : À 45 min de Brest. 5 à 10 internes par semestre sur l’EPSM du Sud
Finistère (en centre ville de Quimper). Stages divers : psychiatrie adulte (en général
mixte intra hospitalier et deux demi journées au CMP), urgences psychiatriques (CH
de Quimper), pédopsychiatrie (de nombreux terrains de stages possibles :
hospitalisation complète ado, HDJ enfant ou ado, liaison en pédiatrie, maison du
collégien et du lycéen), addictologie (hospitalisation complète, centre Trouble du
Comportement Alimentaire), psychiatrie de la personne âgée (hospitalisation
complète), service spécialisé sur les troubles du spectre autistique chez l’adulte.
Internat sur le site de l’EPSM.
● LORIENT :En général un interne par semestre sur l’EPSM de Caudan (en périphérie
de Lorient). Poste généralement orienté Réhabilitation Psychosocial. Internat sur le
site de l’EPSM.
��Autisme, Hopital militaire, Cente de détention, Anjela Duval :
Brest dispose de sites phares pour y découvrir des approches spécifiques. L’hôpital dispose
d’un centre autisme (méthode de DENVER), mais également d’un hôpital d’instruction des
armées (ouvert aux civils). A noter que les détenus sont pris en charge sur place mais aussi
à l’hôpital par le site de Bohars. Enfin, Brest est une ville pionnière sur la prise en charge des

jeunes suicidant. L’unité Anjéla Duval s’inscrit pleinement dans cette dynamique auprès des
jeunes adultes.

Pédopsychiatrie : Brest dispose d’une unité d’hospitalisation complète, d’un hôpital
de jour, d’une équipe d’hospitalisation à domicile, mais également d’un CMPP ainsi
que d’un centre autisme. Une équipe de pédopsychiatrie de liaison intervient
également à l’hôpital Morvan.
● Addictologie :
Pilote de la FST : Dr Morgane GUILLOU (MCU-PH de psychiatrie et d’addictologie,
morgane.guillou@chu-brest.fr).
Nombre de places en FST : 4/ans (toutes spécialités).
FST à réaliser au cours de la phase d’approfondissement, deux stages à réaliser en
addictologie. Ajoute une année d’internat pour les maquettes en 4 ans, ne rajoute pas
d’année si la maquette est en 5 ans.
Terrains de stages : CHRU de Brest (hospitalisation complète/hopital de jour,
addictologie de liaison, CSAPA), CH de Morlaix (hospitalisation, liaison et CSAPA),
EPSM Quimper (hospitalisation/centre TCA), stage couplé hôpital de St Renan
(hospitalisation) avec le CSAPA de Brest.
Enseignements : séminaire d’addictologie clinique sur Brest, regroupement inter-
régional sur Nantes, enseignements nationaux en e-learning.
Validation : examen sous forme de dossiers progressifs en juin (portant sur les cours
nationaux) et mémoire au format article (IMRAD) à soutenir en septembre à Nantes.
Pas de nécessité de thèse en lien avec l’addictologie.
● Psychiatrie de la personne agée : Brest dispose d’une unité d’hospitalisation dédiée
aux personnes agées ainsi que d’équipes de visites à domicile.

Master Biologie-Santé de L’UBO :
- Education thérapeutique du patient et prise en charge des addictions (réalisable
pendant l’internat sans prendre de disponibilité ni d’année recherche)
- Méthodologie en neurosciences cliniques
- Génétique, génomique et biotechnologies
DU et DIU de l’UBO :
- DIU Etude et prise en charge des conduites suicidaires
- DIU Le sommeil et sa pathologie
- DU Hypnose médicale et clinique
- DU Ethique médicale et subjectivité
- DU Adolescents difficiles
- DU Addictologie

HUGO : Il s'agit d'un semestre qui peut s'effectuer dans l'un des services de la région
HUGO (Grand Ouest : Nantes, Poitiers, Brest, Angers, Tours, Rennes). Ce projet est
en général discuté avec les responsables de discipline.
● Mobilité nationale pour un semestre : France métropolitaine ou outre mer sont
accessible pour un a deux internes par semestre.