• Temps Partiel
  • Temps Plein
  • ORLEANS

Site EPSM Georges DAUMEZON

1. PRESENTATION DU POSTE

Poste à durée indéterminée à temps plein au sein du pôle de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent;
Accessible à un praticien hospitalier permanent, praticien contractuel, assistant spécialiste, qualifié ou spécialiste en pédopsychiatrie ou ayant une expérience en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, inscrit au conseil de l’ordre.
Le poste est dédié à une activité en Unité d’Hospitalisation de crise à temps complet pour adolescents de 6 lits ( extension à 12 en cours) et en hospitalisation de jour (4 places) post hospitalisation.
L’activité du poste peut être aménagée et modulée selon le projet et aspirations du candidat au regard des pratiques qu’il souhaite développer.
Le praticien participe à la continuité de service du samedi matin au sein de l’unité d’hospitalisation pour adolescents et à la permanence des soins de l’établissement avec en moyenne 1 garde par mois.
Le praticien exerce avec d’autres confrères actuellement en poste au sein de cette unité.

 

2. PRESENTATION DE L’ETABLISSEMENT ET DU POLE DE PSYCHIATRIE DE L’ENFANT ET DE L’ADOLESCENT

2.1 L’EPSM du Loiret

L’EPSM Georges Daumézon est l’établissement de référence départementale du Loiret en Santé Mentale avec 51 médecins psychiatres et 7 internes ouvert à la pluralité des pratiques médicales et orientations théoriques de chacun.

Il dispose de 250 lits et prend en charge une file active de plus de 16 000 patients dont 95 % en ambulatoire.

Il est constitué en pôles cliniques :

D’un pôle de psychiatrie de l’adulte regroupant une filière de crise (2 unités d’hospitalisation ouvertes et 2 fermées), une filière ambulatoire (12 CMP), une filière réinsertion (3 unités de réinsertions, hôpitaux de jour, appartements thérapeutiques et d’insertion) et une filière urgences avec son Centre Psychiatrique d’Accueil et d’Urgences (CPAU) et le futur Centre d’Accueil et d’Urgence (CAC)
D’un pôle de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent regroupant 2 inter secteurs de pédopsychiatrie.
 Il assure la couverture des deux tiers du département du Loiret hors secteur de Montargis et Gien avec :

 8 CMP/CATTP ,

 3 hôpitaux de jour,

 Une unité d’hospitalisation à temps complet pour adolescents (unité de crise) à vocation départementale avec une hospitalisation de jour post hospitalisation.

 Un Centre de Diagnostic et d’Accompagnement précoce de l’Autisme (CDAA-45), à vocation départementale,

 Une Equipe Mobile d’Intervention de Crise en faveur de l’Enfant et de l’Adolescent (EMICEA) également départementale,

 Un Service d’Accueil Familial Thérapeutique (alternative à l’hospitalisation : SAFT)

 Une consultation somatique et douleur essentiellement en direction des enfants avec TND.

D’un pôle transversal de soins spécifiques regroupant une filière de soins en géronto-psychiatrie (composée de 2 CMP-hôpitaux de jour, d’une équipe mobile de gérontopsychiatrie, de consultations de psychiatrie, télémédecine), une filière de soins en addictologie de niveau II (avec ELSA, CMP, HDJ, unité d’hospitalisation de sevrage complexe, dispositif d’intervention mobile en addictologie, télémédecine), une filière de soins en Réhabilitation Psycho-Sociale avec le Centre Régional de RPS (un centre régional support, HDJ, ateliers, équipe d’IPS (job coach), remédiation cognitive, éducation thérapeutique du patient, psychoéducation aux Habilités Sociales) une unité de prise en charge de l’autisme de l’adulte, une équipe mobile psychiatrie-précarité, une unité de prise en charge du psychotraumatisme, des unités de thérapies spécifiques (TCC, thérapie familiale…)
D’un pôle de psychiatrie en milieu pénitentiaire avec consultations ambulatoires (DSP1), hôpital de jour (DSP2), Unité d’Hospitalisation Spécialement Aménagée et appartements de transition post-pénal.
D’un pôle d’appui avec un service de médecine somatique composé de 3 médecins généralistes et doté d’un plateau de rééducation pluridisciplinaire.

 

L’établissement porte le projet territorial de santé mentale du Loiret avec le développement de projets d’offre de soins :

Développement du Centre support de réhabilitation psychosociale (CRPS) à vocation départementale,
Le projet de Centre d’Accueil et de Crise (CAC),
L’ Equipe mobile de gérontopsychiatrie,
L’ Equipe Mobile d’intervention de crise en faveur des Enfants et Adolescents (EMICEA),
Dispositif d’intervention mobile en addictologie,
Développement de la recherche (ex : programmes relatifs aux TCC, remédiations cognitives …. ) en lien avec le CHU de Tours.
Le praticien recruté dans le Pôle de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent est intégré au sein d’une équipe de pôle composée de 13 médecins, dynamique, confraternelle, ouverte à une pluralité de pratiques diversifiées : théorie de l’attachement, psychanalytique, systémique, les thérapies cognitivo-comportementale, remédiation cognitive et des nouvelles approches psychothérapiques et psycho éducatives issues des avancées scientifiques et des neurosciences en particulier.

Une collaboration étroite est engagée avec le CHU de Tours (coordonnateur de filière, Centre Ressources Autisme) et des projets de recherche sont actuellement en cours de réalisation (programme sur le parcours de soins des enfants avec TSA en France).

Le pôle développe une politique active de formation médicale continue avec des formations sur site (séminaires sur l’autisme, TDAH, troubles DYS, approches thérapeutiques en pédopsychiatrie), des revues de bibliographie, un accès facilité à la formation extérieure (DU, formation spécifique, congrès) et accueille des internes.

 

3. MISSIONS DU PRATICIEN affecté dans l’unité d’hospitalisation temps plein pour adolescents (UHTCA)

Il accueille les adolescents qui sont adressés par les CMP du pôle (hospitalisation programmés ou non) et par le CPAU (centre psychiatrique d’accueil d’urgence) ou la pédiatrie et les urgences pédiatriques du CHR d’Orléans.

Il procède à l’analyse clinique de la problématique du jeune à partir de la présentation clinique, l’entretien familial initial ou les échanges avec les professionnels soignants et l’entourage (foyer de vie…)
Il garantit avec l’aide du cadre de santé et du psychologue la mise en place d’un projet personnalisé de soins (ré-évaluable régulièrement) et le soutien de la famille.
Il coordonne les actions des soins psychothérapiques, psycho éducatifs et des ateliers thérapeutiques dans l’unité.
Il procède avec parcimonie à la prescription médicamenteuse en respectant des règles de prescription en pédopsychiatrie.
Le praticien hospitalier travaille en lien et en coordination avec les différentes unités fonctionnelles du pôle afin de garantir aux patients un parcours de soins cohérent en aval de l’hospitalisation et éviter les ruptures dans le parcours de soins ou les hospitalisations récurrentes.
Il exerce plus particulièrement une activité de liaison avec l’ EMICEA (l’équipe mobile d’intervention de crise ) et les CMP du pôle ainsi qu’avec la pédiatrie du Centre Hospitalier Régional d’Orléans.
Le praticien anime les réunions cliniques et institutionnelles dans l’ unité d’hospitalisation.
Il accompagne, soutien et dynamise les équipes en collaboration avec le psychologue, dans les prises en charge des adolescents.
Il participe pleinement à la vie institutionnelle du Pôle, aux réunions médicales, aux réunions d’organisation du Pôle et d’harmonisation des pratiques, au bureau du Pôle et au conseil du pôle.
Il assure avec ses confrères la continuité de service dans le pôle et la permanence des soins de l’établissement.
Il s’engage dans un processus de formation et notamment en rapport avec les programmes DPC du pôle et les conférences sur la psychopathologie de l’enfant et adolescent proposées.
Il participe aux instances de l’établissement et il concourt à la politique qualité, à la gestion des risques et à l’évaluation des pratiques professionnelles.

 

4. CONDITIONS FINANCIERES ET MATERIELLES AVANTAGEUSES

– Pour les Praticiens Hospitaliers :

Indemnité d’engagement de service public de 1 010 € brut mensuel,
Indemnité d’activité sectorielle et de liaison de 420.86 € brut mensuel,
Prime d’exercice territorial : entre 450 et 1 000 € brut mensuel ;
– Pour les praticiens contractuels :

Recrutement sous statut de praticien contractuel unique sur le motif 2, selon expérience,
Équité salariale avec les PH titulaires,
Part variable de 1 010 € brut mensuel,
Part variable de 1 000 € brut supplémentaire pour exercice en unité de crise,
Prime d’exercice territorial,
Prime d’engagement à la carrière hospitalière de 20 000 euros.

 

5. AVANTAGES MATERIELS

Possibilité de logement.
Accès à la crèche de l’établissement.
Accès aux ressources du Centre Documentaire médical.
Accès facilité à la formation médicale.
Remboursement des frais de déplacement.

 

6. PERSPECTIVES DE CARRIERE

Possibilité de prendre des responsabilités d’unité fonctionnelle-chefferie de service et de porter des projets médicaux, accompagnement par les formations au management ;
Accompagnement d’un candidat contractuel vers un poste de PH temps plein : le candidat pourra se former au niveau du service et prétendre au concours national de praticien hospitalier avec l’accès à la convention d’engagement dans la carrière hospitalière ;
Le projet professionnel et les souhaits d’évolution de carrière feront l’objet d’une attention particulière (mobilité interne, formation) ;
Possibilité d’exercice mixte, hospitalier et libéral.

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à affaires-medicales@epsm-loiret.fr