• Temps Partiel
  • Temps Plein
  • ORLEANS

Site EPSM Georges DAUMEZON

LE SERVICE
1 / PRESENTATION DE L’ETABLISSEMENT

L’EPSM Georges Daumézon est l’établissement de référence départementale du Loiret en Santé Mentale avec 51 médecins psychiatres et 7 internes ouvert à la pluralité des pratiques médicales et orientations théoriques de chacun.

Il dispose de 250 lits et prend en charge une file active de plus de 16 000 patients dont 95 % en ambulatoire.

Les pôles cliniques :

D’un pôle de psychiatrie de l’adulte regroupant une filière de crise (2 unités d’hospitalisation en soins libres et 2 de soins sans consentement), une filière ambulatoire (12 CMP), une filière réinsertion (3 unités de réinsertions, hôpitaux de jour, appartements thérapeutiques et d’insertion) et une filière urgences avec son Centre Psychiatrique d’Accueil et d’Urgences (CPAU) et le futur Centre d’Accueil et d’Urgence.
D’un pôle transversal de soins spécifiques regroupant une filière de soins en géronto-psychiatrie (composée de 2 CMP-hôpitaux de jour, d’une équipe mobile de gérontopsychiatrie, de consultations de psychiatrie, télémédecine), une filière de soins en addictologie de niveau II (avec ELSA, CMP, HDJ, unité d’hospitalisation de sevrage complexe, dispositif d’intervention mobile en addictologie, télémédecine), une filière de soins en Réhabilitation Psycho-Sociale avec le Centre Régional de RPS (un centre régional support, HDJ, ateliers, équipe d’IPS (job coach), remédiation cognitive, éducation thérapeutique du patient, psychoéducation des aidants) une unité de prise en charge de l’autisme de l’adulte, une équipe mobile psychiatrie-précarité, une unité de prise en charge du psychotraumatisme, des unités de thérapies spécifiques (TCC, thérapie familiale…)
D’un pôle de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent regroupant 2 intersecteurs de pédopsychiatrie, une unité d’hospitalisation pour adolescents, 8 CMP, 3 hôpitaux de jour, un Centre d’Accompagnement et de Diagnostic précoce de l’Autisme, l’Equipe Mobile d’Intervention de Crise en faveur de l’Enfant et de l’Adolescent, un Service d’Accueil Familial Thérapeutique et une consultation somatique et douleur.
D’un pôle de psychiatrie en milieu pénitentiaire comporte les trois niveaux de soins (consultations ambulatoires, hôpital de jour, hospitalisation) ainsi que des appartements de transition et des consultations post pénales. Il vise à proposer des soins similaires à ceux prodigués sur le secteur, tout en prenant en compte les spécificités liées au milieu carcéral et à la clinique des patients détenus.
D’un pôle d’appui avec un service de médecine somatique composé de 3 médecins généralistes et doté d’un plateau de rééducation pluridisciplinaire.
L’établissement porte le projet territorial de santé mentale du Loiret avec le développement de projets d’offre de soins : Développement du Centre support de réhabilitation psychosociale (CRPS) à vocation départementale, projet de Centre d’Accueil et de Crise, équipe mobile de gérontopsychiatrie, Equipe Mobile de Crise et d’Intervention pour Enfants et Adolescents, Dispositif d’intervention mobile en addictologie, développement de la recherche (ex : programmes relatifs aux TCC, remédiations cognitives …. ) en lien avec le CHU de Tours.
L’ÉQUIPE
2 / PRESENTATION DU CENTRE DE LA DOULEUR

Le Centre de la Douleur a pour mission :

Prise en charge pluridisciplinaire globale de la personne handicapée avec un bilan clinique complet et des examens complémentaires de base ;
Considération de la survenue de la douleur, de l’inconfort somatique et de leurs évaluations avec des méthodes adaptées à chaque cas, une prise en charge spécifique évitant ou permettant de contribuer à l’évaluation fonctionnelle et globale des comportements-problèmes et leurs conséquences ;
Accompagnement à des soins ou examens spécialisés type imagerie des personnes dyscommunicantes et non compliantes, en particulier les personnes TSA/Déficience intellectuelle sévère qui présentent des particularités (troubles de la réactivité sensorielle, de l’adaptation à l’environnement, anticipation anxieuse des soins, malentendus ou incompréhension des explications et consignes des professionnels, perception aiguë par la personne autiste de l’état émotionnel).
L’équipe du Centre de la Douleur est formée à l’accompagnement du handicap psychique, de l’autisme et se compose de : un médecin, deux IDE, un aide-soignant, une secrétaire médicale et un cadre de santé.

Le Centre de la Douleur est installé dans un local dédié et adapté à la spécificité de l’accueil et des soins à mettre en œuvre compte tenu des difficultés spécifiques des personnes, ainsi que de l’attention particulière qu’il convient de porter à l’accueil et à la place des proches et des accompagnants.
L’EMPLOI
3 / PRESENTATION DU POSTE

Poste à durée indéterminée à temps plein
Accessible à un praticien hospitalier permanent, praticien contractuel, qualifié en médecine générale
Prise en charge des enfants, des adolescents et des adultes
Le praticien travaille en collaboration avec les autres centres implantés sur le territoire national avec l’ensemble des partenaires du Groupement Hospitalier de Territoire et de la Communauté Psychiatrique de Territoire (Communautés Professionnelles Territoriales de santé, institutions médico-sociales, acteurs handicap, contrats locaux de santé, plateforme de coordination et orientation pour enfants souffrants de troubles du neuro-développements, associations des usagers, Centres hospitaliers du territoire…)
LES ACTIVITÉS PRINCIPALES
4 / MISSIONS DU PRATICIEN

Le praticien a la responsabilité médicale du Centre de la Douleur et participe à l’élaboration et la mise en place des projets du Centre.
Il assure des consultations de médecine générale et il procède à des évaluations diagnostiques en se dotant de tout bilan pluridimensionnel nécessaire.
Le praticien hospitalier travaille en lien et en coordination avec : les différents pôles de l’EPSM, le CHRO, toutes les institutions médico-sociales de la région, les associations de familles et les familles.
Le praticien anime les réunions cliniques au sein du Centre de la Douleur.
Il participe à la prévention avec tous les acteurs concernés.
Il s’engage dans un processus de formation et notamment en rapport avec les programmes DPC du Centre de la Douleur.
Il participe aux instances de l’établissement.
5 / CONDITIONS FINANCIERES ET MATERIELLES AVANTAGEUSES

Pour les Praticiens Hospitaliers :

Indemnité d’engagement de service public de 1 010 € brut mensuel,
Indemnité d’activité sectorielle et de liaison de 420.86 € brut mensuel,
Prime d’exercice territorial : entre 450 et 1 000 € brut mensuel ;
Pour les praticiens contractuels :

Recrutement sous statut de praticien contractuel unique sur le motif 2, selon expérience,
Équité salariale avec les PH titulaires,
Part variable de 1 010 € brut mensuel,
Part variable de 1 000 € brut supplémentaire pour exercice en unité de crise,
Prime d’exercice territorial,
Prime d’engagement à la carrière hospitalière de 20 000 euros.
6 / AVANTAGES MATERIELS

Possibilité de logement.
Accès à la crèche de l’établissement.
Accès aux ressources du Centre Documentaire médical.
Accès facilité à la formation médicale.
Remboursement des frais de déplacement.
7 / PERSPECTIVES DE CARRIERE

Possibilité de prendre des responsabilités d’unité fonctionnelle-chefferie de service et de porter des projets médicaux, accompagnement par les formations au management ;
Accompagnement d’un candidat contractuel vers un poste de PH temps plein : le candidat pourra se former au niveau du service et prétendre au concours national de praticien hospitalier avec l’accès à la convention d’engagement dans la carrière hospitalière ;
Le projet professionnel et les souhaits d’évolution de carrière feront l’objet d’une attention particulière (mobilité interne, formation).

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à affaires-medicales@epsm-loiret.fr